Token Economics

La tokenisation de l’économie fait parler d’elle

20 février 2019

Vous avez entendu parler de la tokenisation de l’économie. Si, vous faites partie des mordus de la blockchain cette expression est peut-être pour vous aussi limpide que l’arbre de Merkel , mais vous pouvez aussi réclamer une clarification.
Tokeniser qu’est-ce que cela veut dire et en quoi est-ce que cela crée de la valeur ?
Tokeniser, c’est d’abord émettre des tokens, mot anglais pour jetons, qui vont être la représentation virtuelle d’un actif. Par différence avec un jeton physique avec lequel on peut par exemple jouer au poker où il est une représentation d’argent, un token est virtuel et permet de représenter une valeur sous forme numérique.

Cet actif numérique est aussi appelé crypto-actif, car il est créé, stocké et transférable par l’utilisation d’un réseau informatique et d’une blockchain dont la fiabiité repose pour beaucoup sur des algorithmes de cryptographie.
Enregistré sur une blockchain, le token bénéfice des spécificités de cette technologie. Il peut être transféré entre deux parties sur internet, sans nécessité d’intervention d’un tiers de confiance, sans risque de duplication et de manière quasi instantanée.
Cette forme de titrisation permet de rendre plus liquide la circulation d’actifs ce qui est un facteur d’attractivité pour les investisseurs traditionnels mais aussi pour de nouveaux profils d’investisseurs qui n’auraient pas accès aux marchés traditionnels.
La transmission de pair à pair sur internet limite les couts des transactions puisque les intermédiaires ne sont plus nécessaires, tout en les rendant possibles à toute heure entre des parties qui ne se connaissent pas et qui peuvent être localisées n’importe où sur la planète.
L’enregistrement sur la blockchain garantit la traçabilité des transferts de propriété ainsi que le caractère immuable des transactions.
On peut imaginer tokeniser toutes sortes d’actifs. Des actifs incorporels tels que les brevets ou corporels qu’ils représentent des biens meubles ou immeubles. Ainsi une œuvre d’art divisée en tokens aura plusieurs propriétaires qui pourront conserver leur investissement ou  vendre leurs tokens sur internet, qui sera le support de ce marché d’actifs numériques.
Ce nouveau marché est en phase de création et l’inventaire de tout ce qui est tokenisable dépasse notre imagination. De nombreuses questions émergent quant à la qualification juridique des tokens, leur traitement comptable, fiscal, et le législateur avec les missions d’information sur les chaines de blocs et sur les monnaies virtuelles a bien conscience du potentiel du sujet.




Isabelle Mazeaud
Advisor Tokenisation YouAndBlockchain